Sortez vos agendas, Layalina, le nouveau festival sur la culture arabe arrive ce week-end !

Vous n’avez encore jamais entendu parler de ce festival organisé à Genève ? Normal, il s’agit de la toute première édition de Layalina (ou « nos nuits » en arabe) qui aura lieu du 19 au 22 février 2015. Ses objectifs sont d’organiser annuellement des rencontres culturelles liées à des thématiques du monde arabe, ainsi que de collaborer avec des ONG engagées avec les pays arabophones, telles que « Coup de Pouce » pour la Syrie.

Cette année, les huit organisatrices et organisateurs du festival ont décidé de lever le voile sur la richesse de la culture syrienne. Entre projections de films, concerts, tables-rondes, ateliers de cuisine, une soirée électro, un brunch musical et bien plus encore, voilà un programme bien rempli pour cette première édition.

Parmi les films projetés durant ce festival, vous retrouverez par exemple Al Leil, un film décrit comme puissant et poétique où le destin de quelques personnes est emporté par le courant de l’histoire. Vous pourrez également visionner Salt Skin, un film poétique et lumineux qui raconte la vie d’un groupe de garçons à Tartous, une ville méditerrannéenne de Syrie, ou encore Between two rivers (avant-première), se questionnant sur les racines, la mémoire et le territoire.

Les deux ateliers du cuisine organisés samedi proposent de faire voyager vos papilles gustatives, en passant par la confection de kebbeh bisyakh (gâteau à la viande) de mutawameh (cœurs de courgettes à l’huile) ou de samosas sucrées, entre autres.

Mais la palette des activités ne s’arrête pas là, puisque samedi soir, il vous sera possible de bouger au rythme de l’électro revisitée sous toutes ses coutures. Aux platines, vous retrouverez le DJ Hello, Psychalleppo, (Syrie), qui présentera pour la première fois en Suisse une fusion de classiques de la musique arabe et de sons électroniques. Vous pourrez également compter sur la présence d’Acid Arab (France), qui partagera un subtil mélange de musique house et de musique orientale, Gag Vogt (Genève), pour des rythmes plus hip-hop, old school et house, et enfin, Camille Abele-Alan (Suisse) pour écouter des sons allant de la chanson libanaise ou des chants du désert nubien, jusqu’au sonorités electrochaabi du Caire, en passant par la surf music de Perse et de Turquie. Rendez-vous donc samedi à partir de 23h30 au Motel Campo pour une soirée hors du commun !

Le lendemain, pour se remettre de la soirée au Motel Campo et commencer la journée en douceur, rendez-vous dès 11h aux Bains des Pâquis pour un brunch musical où vous aurez l’occasion d’initier votre palais aux spécialités syriennes, confectionnées par des femmes réfugiées en écoutant l’oud d’Animar Barjikli.

Enfin, comme on dit en anglais « last but not least », un des moments forts du festival aura lieu dimanche à 19h au Temple de Saint-Gervais, avec le concert de chants traditionnels syriens de la chanteuse Manal Samaan, arrivant spécialement de Syrie pour cette soirée de clôture et qui sera accompagnée d’instrumentistes syriens et genevois (entrée gratuite pour les requérants d’asile ou réfugiés syriens, sur inscription).

Inscriptions : info@layalina-festival.ch

Source et plus d’infos disponibles sur : www.layalina-festival.ch

Capture d’écran 2015-02-13 à 20.42.50           Capture d’écran 2015-02-13 à 20.43.20

 

Tags sur cette publication
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.