Le Terreau

Rue des Terreaux-du-Temple 6, 1201 Genève
46.20607
6.14018

Présenté par Richard Gruet, co-président du Collectif Nocturne

 

Historique du lieu :

Le Terreau a ouvert en mai 2016 suite à une pétition lancée par le Collectif Nocturne, une organisation qui regroupe de nombreuses associations genevoises. Comme réponse à la pétition, la ville de Genève a mis à disposition la salle du Terreau certains jours de la semaine (jeudi, vendredi et samedi). Celle-ci appartenait au Service social de la ville et était relativement peu utilisée, mis à part les activités parascolaires de certaines écoles. Le Collectif s’est réuni avec toutes les associations et a décidé de prendre en charge la gestion du lieu en garantissant un espace culturel gratuit et accessible à tous et toutes. Depuis, le Collectif a grandi et comprend aujourd’hui environ 120 associations. Le but est de mettre à disposition la salle aux associations qui veulent organiser une soirée et de faire en sorte qu’elle ait sous la main le matériel nécessaire pour (la sono, le bar, etc.).  

 

Esprit du lieu :

Accessibilité et diversité sont les mots-clés. Accessibilité car la salle est louée gratuitement, les prix sont abordables, tant au bar qu’à l’entrée, et les recettes du bar vont principalement à l’association qui organise l’événement. Ce n’est pas le genre de lieu où l’on se fait un gros bénéfice quand on organise, mais cela permet de mettre en avant des « petits » groupes ou artistes encore peu connus et de servir de tremplin.  

 

Diversité car le Terreau désire mettre en avant la foisonnante scène locale dans toute sa diversité. Il peut y avoir jeudi du metal hardcore, vendredi une soirée reggae et samedi du hip-hop. Grâce à la diversité des associations membres du Collectif Nocturne, il peut y avoir de nombreux types de soirées !  

 

Anecdote :

Il y en aurait tellement… La toute première soirée, organisée avec le crew de Mo’Funka. Le Terreau n’est pas forcément professionnel, encore aujourd’hui, tout se fait avec spontanéité. Lors de cette soirée, était bien « à l’arrache » et les membres de Mo’Funka se sont retrouvés derrière le bar pour donner un coup de main.  

 

Caractéristique particulière :

Le caractère hybride du lieu : la programmation change tout le temps. Et aussi le fait que Le Terreau soit un lieu entièrement bénévole : dans l’événementiel, personne n’est rémunéré.  

 

Trois mots clés :

Diversité, accessibilité, artistes locaux.