Le JVAL Festival, la perle romande

©Arthur Du Sordet

Le JVAL c’est un petit open air discret, comme il y en a tant en Suisse romande. La différence étant que celui-ci fête cette année ces 15 ans et qu’à l’instar de certains, il a su garder son côté familial et cosy. Perchée dans un domaine viticole de la commune de Begnins (VD), cette édition fut plus que réussie. Ballade à travers l’ambiance du festival.

Arrivé en fin de journée, le soleil rasant offre une atmosphère lumineuse magnifique. Le lieu est bordé de vignes, les bénévoles y sont accueillants, on s’y sent comme à la maison et on s’attend d’ores et déjà à passer un bon moment.

C’est la fin de journée, je sors du boulot et j’ai faim. Mais, pas de panique, le restaurant du JVAL propose une magnifique assiette végétarienne que j’accompagne d’un délicieux nectar de houblon.

Après manger, la furieuse envie d’écouter de la bonne musique fait irruption dans ma tête, et ça tombe bien car côté fête, on est à nouveau pas en reste !

La programmation de ce 15ème anniversaire est bouillante ! Sur l’unique scène du festival se produisent des artistes comme Crimer, Louis Jucker, Sons ou encore !!! (Chk Chk Chk) ! Le JVAL sait donc garder son identité et proposer un lineup différent des autres festivals !

Après les concerts, me voilà évidemment déjà fatigué. Les jambes lourdes, mal au dos, je m’éloigne de la scène. Et là, c’est à croire que les organisateurs du festival lisent dans mes pensées: je me retrouve avec nez à nez avec une pléthore de spots cosy où me ressourcer !

Après m’être reposé, j’ai encore l’envie et l’énergie de danser un petit peu. Les concerts sont finis mais, cette année, le JVAL s’est associé au Collectif Hapax 21 pour organiser des afters concerts. Au programme, djs set avec Ramin & Reda, Bongo Joe et le soundsystem du collectif. En plus de ça, des projections sur un écran géant de 3 mètres sur 6. Et tout ça tous les soirs jusque tard dans la nuit !

Bien entendu, de nombreux éléments tels que la vue panoramique sur le lac Léman vous ont été volontairement cachés. En effet, à vous de vous y rendre en août prochain afin de voir par vous même.

Photos par Arthur Du Sordet

Suivez les actualités du festival sur Instagram, Facebook et leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.