De l’art aux oreilles

L’été arrive et c’est enfin le retour des beaux jours. L’occasion de parer vos oreilles, nuques et doigts de jolis bijoux. On vous présente trois créatrices de Suisse romande à découvrir !

Papipou, des créations colorées

Papipou

Il y a deux ans, Marie fonde Papipou, en plus de son travail de manager dans un bar à Genève. C’était l’occasion pour elle de s’évader, d’imaginer et de faire parler sa créativité. Elle commence à confectionner des bijoux en pâte fimo, ce qui deviendra le matériau de base de ses boucles d’oreilles.  Des créations colorées, uniques, presque naïves: « Papipou c’est le recoin créatif de ma tête. Un petit gars que je laisse s’exprimer. Je tire mon inspiration d’à peu près tout, du bruit des cailloux, de la couleur acajou et de l’odeur du tiramisu. J’ai un amour pour les couleurs vives. J’ai envie de mettre de la lumière dans la vie, à mon échelle dans des boucles d’oreilles ! »

Marie a déjà collaboré avec de nombreux autres artistes dont Les.millesfeuilles. Un échange qui a donné des collections de boucles d’oreilles avec des fleurs et feuilles séchées genevoises. Elle a aussi travaillé avec l’équipe de directeur·ice·s artistique·s Bilel Melki et Mounira Mokhtar. Leurs échanges ont donné « Les captivantes », un travail passant de la photographie, à la scénographie tout en touchant au monde des friperies en ligne (voir photo ci-dessous). « Cette période de Covid nous a permis de nous rencontrer et de créer une synergie en mettant en avant des artistes indépendants genevois·e·s », précise Marie.

Il est possible de découvrir le monde de Papipou sur les réseaux sociaux ou encore au shop du Muséum d’histoire naturelle. Ses créations sont aussi à chiner au studio des Amazones.

Savanes Jewelry

Le confinement au printemps dernier aura permis de donner de belles impulsions. C’est le cas notamment pour Vanessa. En plus de son travail de graphiste, elle commence à élaborer des bijoux l’année dernière : « J’avais déjà créé quelques paires de boucles d’oreilles pour moi et pour mes amies avant. Puis j’ai été au chômage technique partiel, ce qui m’a permis d’avoir beaucoup plus de temps à disposition pour créer », raconte la jeune femme.

Elle trouve son inspiration principalement dans la nature : « La randonnée en montagne me permet de me ressourcer et c’est là que je trouve l’inspiration. La nature sous toutes ses formes, couleurs, matières, textures, lumières, c’est une source de créativité inépuisable. » Des modèles originaux et élégants, recréant par exemple la texture des pierres.

Elle commence avec des premiers modèles en argile auto-durcissant mais se tourne rapidement vers un matériau plus solide et plus léger ; la pâte polymère. « Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas toutes les porter alors j’ai créé une page Instagram et ouvert une boutique en ligne en parallèle » Vanessa est donc autodidacte et continue d’essayer, d’expérimenter pour proposer des créations toujours plus recherchées et singulières.

La marque est disponible au Pop-up store la Supérette à Sion mais aussi sur son site et sur Instagram.

Amizade, univers unique

Les mondes de la mode, des bijoux et des accessoires ont toujours passionné Noémie Nivelet, créatrice de la marque Amizade. Après des études à Lille, l’artiste se forme dans le domaine à la HEAD. « Cette formation a été pour moi une véritable exploration tant personnelle que créative qui m’a donné l’opportunité de développer une palette d’outils ainsi que d’affiner mon univers créatif », note Noémie.

Après différents mandats et projets ainsi qu’un long voyage en Asie du Sud Est, elle développe Amizade. « C’est tout d’abord un mot apparu dans l’un de mes rêves. Le rêve de créer sans retenue, sans norme et sans modèle préconçu. C’est la liberté de faire les choses par soi-même et pour les autres. La légèreté de mes pièces, leur unicité et l’authenticité font partie intégrante de ce que je souhaite insuffler à mes créations. » La marque propose des boucles d’oreilles et bagues aux formes stupéfiantes avec une identité totalement unique à Genève.

Les créations sont toutes découpées manuellement, avec des courbes épurées, asymétriques et d’autres détails mêlant abstrait et figuratif. Chaque pièce dorée est plaquée or et est confectionnée avec des prestataires de la région.

Les bijoux Amizade sont à retrouver à son atelier au sentier des Saules (uniquement sur rendez-vous) mais aussi à la Supérette à Sion et au studio les Amazonnes. Toutes les pièces sont aussi disponibles sur Facebook et sur son site internet.

Tags sur cette publication
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.