EICA Records, label indépendant

EICA Records, label indépendant genevois de musique électronique, sort sa compilation – EICA 001 – aujourd’hui, à l’occasion d’un premier anniversaire. Rencontre avec Syl, co-fondateur.

Syl et Fabio, deux frères de vingt-quatre et vingt-deux ans, ont eu l’envie de créer leur propre label indépendant. L’idée a longuement mûri – pendant plus de six ans – avant de donner jour audit projet durant l’été 2014. Passionnés de musique depuis toujours – leur père ayant travaillé dans le milieu de l’industrie musicale avant de monter un label pour artistes indépendants –, ils étaient désireux de proposer une vision nouvelle, une vision qui sort des sentiers battus. C’est à travers une collaboration, un partage mutuel de leurs compétences et une habile répartition des tâches qu’ils y sont parvenus. Retour sur un double parcours inspirant.

Fabio, c’est le head founder. S’il a bénéficié d’un enseignement classique – avec près de douze années de piano –, il poursuit actuellement des études d’ingénieur du son à Genève. Sa vision à long terme ainsi que la prudence qu’il entretient à l’égard du projet, lui permettent d’assumer la gestion de l’administration, mais pas uniquement. Grâce à sa formation, il est à même de pouvoir mettre en forme les productions en prenant soin de la technique dans son intégralité. Syl, c’est le manager. Une spontanéité mêlée à une certaine effusion créatrice. Syl, étudiant à la HEAD en section représentation (anciennement peinture et dessin), se charge en partie de l’identité visuelle du label – connaissances et conseils étant volontiers échangés – et de la mise en relation des artistes, tout en privilégiant une certaine philosophie. Le mot d’ordre : la transparence. Le label tient à ce que chacun des membres participe de sa construction : toute création étant bonne à être partagée. Dès lors, pareille dynamique positive garantit un épanouissement d’ensemble, le tout dans une atmosphère stimulante et rafraîchissante. À cet effet, un espace commun de création sur le web a été prévu pour les dix artistes signés : Hetan, idle, Ito (Berlin), Lacrema, La Pièce, Layer V, Nocastrum, Weith et Y/M. Syl se dit heureux de la diversité qui règne au sein du label. En effet, la myriade de collaborations – toutes devenues essentielles – confèrent à ce dernier une saveur particulière, une richesse culturelle hautement appréciable. Après une longue réflexion, les deux frères souhaitaient un logo qui incarne cette manière de concevoir leur projet. Une manière empreinte de sensibilité qui reflète l’esprit d’un collectif. Le logo a finalement été réalisé en exclusivité par le shop Music & Design. Chez EICA Records, on mise sur une élégante sobriété.

EICA Records expose ses artistes lors d’événements. De jour, comme de nuit. Il était possible de les voir hébergés chez Central Station (Grottes) le 5 décembre dernier. Une carte blanche qui a permis à quatre artistes de proposer leur musique. Six heures durant. Spécialement pour l’occasion, un VJ – créateur d’expériences visuelles –, Vincent de Vevey, fut convié à apporter sa touche personnelle. Les collaborations fleurissent et donnent lieu à des instants d’une rare intensité. Si les deux frères comptent dans un premier temps rentrer dans leurs frais, ils mettent un point d’honneur à pouvoir produire leurs artistes en leur offrant un maximum de visibilité avec les moyens à disposition ; le but étant de montrer que la jeunesse sait être rigoureuse et peut proposer un travail de qualité. Travail minutieux donc, qui nécessite patience, confiance et soutien. Le label propose son lancement sous la forme d’un triptyque : une sortie digitale le 23 décembre – en prix libre sur bandcamp –, suivie d’un tirage limité de CDs qui sera, quant à lui, disponible en janvier 2016. Pour terminer en beauté, le label prévoit une release party courant février. Si le lieu doit encore être choisi, il le sera avec soin. Le label tient à mettre en lumière un cadre atypique – si possible peu connu des Genevois – qui partage les valeurs du label. Un lieu dont le charme et le potentiel sauront surprendre.


Vous pouvez retrouver EICA records sur :


Les artistes signés sur le label proposent leurs mix :

Pour les soutenir :

 

 

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.