Le cinéma à la portée du jeune public au Grütli

Depuis la dernière rentrée scolaire, les Cinémas du Grütli organisent des ateliers de création cinématographique pour son jeune public. Au cours des trois mercredis après-midi, les participant.es, âgé.es de 6 à 12 ans, assistent à une projection d’un film d’animation puis apprennent les bases de la création d’un film à travers une technique particulière.

C’est dans le cadre des projections « Cinéprim’s, le goût du cinéma pour les enfants », à l’attention des jeunes publics, que l’idée est venue aux Cinéma du Grütli de monter des ateliers de création cinématographique. « Avant chaque projection de film d’animation, je passe toujours un moment à donner des explications sur le film, à expliquer le contexte, etc. Une fois, je me suis dit, et si on leur proposait de faire eux-mêmes un film ? » raconte Sarah Maes, chargée de communication pour les Cinéma du Grütli. Une manière ludique d’impliquer les enfants dans le monde du cinéma et d’aller au-delà du visionnage de films d’animation.

Depuis cette rentrée, les Cinémas du Grütli proposent donc trois ateliers pour les enfants. Chaque atelier est consacré à une technique de prise de vue particulière. Le premier atelier, dont le résultat pourra être vu ce mercredi 4 décembre au Grütli, a pour thème la 2D et le papier découpé. Le deuxième atelier, qui aura lieu entre février et mars, porte sur la 3D et la pâte à modeler. Enfin, le troisième et dernier atelier aura pour objet la prise de vue réelle, suite au visionnement de « The Cameraman » par le célèbre Buster Keaton. « L’idée n’est pas tant d’obtenir un film complet et aboutit au bout des trois demi-journées, mais plutôt de montrer aux enfants le processus de création, afin qu’ils comprennent que derrière le film en mouvement, il y a des images fixes » explique Sarah.

Pour prendre conscience de cela, chaque atelier est animé par des spécialistes du domaine. Pour Natacha Jaquerod, scénographe et animatrice, avec sa sœur Muriel, cinéaste et enseignante en arts visuels, du 1er atelier, l’essence de ces ateliers réside dans la liberté de création laissée aux enfants. « Nous mettons en place un cadre de création dans lequel les enfants ont le champ libre pour s’exprimer », indique-t-elle. Laisser place à l’expression, c’est aussi veiller à ce que chaque enfant, peu importe son âge, ose proposer ses idées. « Un de nos défis, c’est d’instaurer un esprit de collaboration entre les enfants, que les plus jeunes se sentent en confiance pour donner leurs idées ».

« Je suis ravie de voir qu’il y a toujours un plaisir et une fraîcheur chez les enfants dans la création ! Découper, crayonner, jouer avec la matière et la couleur : les enfants s’en emparent aisément et parviennent à déployer en peu de temps un univers poétique original. Les enfants peuvent aussi nous apprendre beaucoup de choses… » conclut Natacha.

Pour plus d’informations et les dates exactes des ateliers, rendez-vous sur la page https://www.cinemas-du-grutli.ch/jeune-public, sous l’onglet « Atelier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.