Marius, Sylvain : Different or same ?

Indurain en concert à La Bretelle (Crédits : Jonathan Levy)

Indurain a récemment sorti son premier album Different Same. On y retrouve des textes en anglais accompagnés par de la folk aux accents rock/blues. Avant cela, le duo genevois a empilé bon nombres de concerts non seulement avec Indurain mais aussi avec leurs formations respectives. EPIC a pu rencontrer Marius et Sylvain entre deux répèts pour revenir avec eux sur leurs projets.

C’était lors d’un atelier à l’AMR que Marius et Sylvain se sont rencontrés, il y a une dizaine d’années. Marius a co-fondé le Van Band, un groupe consacré à la musique de Van Morrison, comprenant Sylvain à la guitare. Plus tard, les deux compères ont décidé de développer leur projet en duo, nommé Indurain. Dans cette formule, ils composent ensemble, Marius est le chanteur principal et écrit les textes, Sylvain est le guitariste. Mais le premier épaule également la guitare et le second assure parfois le chant. Après avoir surtout joué des reprises, le duo commence à développer ses propres compositions, et à enchaîner les concerts. « On voulait pas mal jouer avant pour donner de la consistance au duo et trouver une direction ; jouer nous a permis de bien nous roder » raconte Sylvain. En 2015, une offre pas comme les autres se présente au groupe : « dans le cadre d’un travail au Conservatoire, une amie avait besoin d’enregistrer un groupe et de mixer et masteriser leurs morceaux » explique Sylvain. Le duo saisit cette occasion et se décide donc à enregistrer sa première démo, un EP de cinq titres comprenant trois reprises et deux compos. Un EP qui les conforte dans leur volonté d’aller plus loin au niveau des compositions. Retour aux instruments pour Sylvain, aux textes et au démarchage de concerts pour Marius, ainsi qu’aux projets parallèles à Indurain, puisque les deux artistes sont actifs dans d’autres formations romandes. Marius dirige le groupe Almost Chinese (rock-soul), et Sylvain joue dans le Geneva Sublime Ska Orchestra (ska-jazz moderne), dans le groupe Professeur Wouassa (afro beat) et avec Licia Chery (soul).

Pochette de l’album « Different Same » (Crédits : Indurain)

Quelques compositions plus tard, Marius et Sylvain décident de se mettre à l’enregistrement de leur premier album. C’est donc en octobre 2017 que sort l’abum Different Same. Sur la pochette, signée Jérémie Mercier, on découvre les visages inversés des deux artistes, teintés d’orange et de bleu. Entre opposition, inverse, complémentarité, quel est le message que véhicule cette pochette d’album ? « En gros, cela signifie qu’on est tous les mêmes, mais dans différentes conditions » indique Marius. Des contrastes qui se retrouvent aussi dans les textes, qui abordent des thèmes variés comme l’amour, la liberté ou la fête. La musique quant à elle se veut autant calme et enveloppée par une voix douce (I Found my Love in You) que plus rythmée à deux voix (In your Dreams). La guitare s’accorde par moment des solos. Par ailleurs, du saxophone et de la flûte (joués par Manuel Gesseney) s’invitent sur deux morceaux. « Cet album consacre un moment charnière de l’histoire du duo, on en est fiers » explique Marius.

 

Le but maintenant pour le duo consiste à jouer l’album en live dans des salles de concert ou lors de festival. La formule live semble tout particulièrement plaire au groupe, et cela pour plusieurs raisons : « c’est là où on rencontre le public, on y prend du plaisir. On y acquiert aussi de l’expérience » selon Sylvain. À force de tourner à Genève, le duo commence à connaître bon nombre de lieux de concert genevois : Bateau-Lavoir, la Galerie, la Bretelle, Code Bar, Le Box, Le Chat Noir. « Le live idéal, c’est une petite salle, en mode alternatif, avec pas trop de monde… et évidemment que les gens se fassent plaisir » continue Sylvain. Reste qu’à Genève, pas facile toujours de trouver des lieux, même si le duo, puisqu’il nécessite peu de matériel, a l’avantage de pouvoir jouer aussi dans des bars en plus des salles de concert habituelles. « Disons que c’est compliqué de trouver suffisamment de dates, ça prend beaucoup de temps et nécessite un bon réseau » confie Sylvain. Le duo s’exporte aussi en terre vaudoise et française, et compte donner encore d’autres concerts en dehors de Genève.

Prochaines dates en 2018

25 janvier : Espace Regards Croisés, Genève (événement Facebook ici)

6 février : Urgence Disk, Genève

2 mars : Entre Terre et Mer, Rue (Fribourg)

9 mars : Ferme des Tilleuls, Renens (Vaud)

L’album Same different est disponible chez les disquaires à Genève et Lausanne, ainsi que sur cede.ch et iTunes, Spotify

Le passage du groupe à la radio RTS se trouve ici !

Si vous voulez être au courant des dernières activités du groupe, abonnez-vous à leur newsletter : indurainduo@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *