Cocon musical avec The Missing Part, le premier album de LyOsun

© Alex Pittet

La Ferblanterie au milieu de l’été : EPIC part à la rencontre de Raphael Litzistorf, plus connu sous son nom de scène LyOsun. Il nous parle de son parcours, ses voyages et l’arrivée de son album « The Missing Part ».

C’est avec le piano que Raphael commence la musique, avec une formation très classique lui donnant déjà un goût affirmé pour le monde musical. Quelques années plus tard, c’est la guitare qui se met sur le devant de la scène, avec une approche autodidacte naviguant entre la guitare électrique et sèche. Une envie de se lancer en solo, d’écrire des chansons et de composer ont poussé Raphael à s’essayer au chant à 19 ans, en anglais et déjà inspiré par un esprit folk. Deux ans plus tard, il quitte Genève et commence une école à Londres où il apprend notamment l’écriture de texte en anglais : manier les mots, réussir à les faire sonner de la meilleure façon possible. Transmettre une émotion avec une langue étrangère était le défi de l’artiste: « je trouve le français beau mais un peu trop mystique pour moi et ce que j’ai envie de véhiculer. Avec l’anglais y a quelque chose de plus direct et plus simple », explique Raphaël. Un attrait pour la langue de Shakespeare lié aux influences de son père et des sons folk rock, entendu depuis tout petit qui ont transformé la musique en véritable passion pour le jeune homme.

À la fin de son Bachelor, le temps de prendre une pause, se ressourcer et retrouver de l’inspiration s’est imposé pour l’artiste. C’est donc en janvier 2016 que Raphael décide de voyager et de découvrir d’autres horizons, tant humains que musicaux avec comme première destination l’Afrique du Sud pendant trois mois. « J’ai joué dans une école quelques morceaux, je pense que c’était la première fois qu’ils entendaient une musique pop folk dans ce genre. C’était une expérience très intéressante et riche, dont je garde un souvenir marquant » raconte le chanteur. Un voyage, essentiellement musical, ayant largement influencé le parcours de LyOsun qui est ensuite parti direction l’Amérique du sud. Deux grands voyages, qui ont permis à l’artiste de « recharger les batteries » et qui, avant de rejoindre Genève, a posé ses valises à Montréal afin de s’imprégner de l’énergie d’une ville toujours en mouvement et musicalement très riche.

De retour depuis fin 2017, le chanteur se lance sur différents projets, comme la composition du générique du film Demain Genève, ainsi que sur son premier album « je commençais à accumuler pas mal de chanson, et je me suis dit que mon retour à Genève serait le bon moment pour en faire un album, qui essayerait de capter l’esprit de ses quatre dernières années ». Un album de onze titres, enregistré à Genève en famille avec l’aide d’un crowdfunding lancé fin 2017. « The Missing Part » retrace les pensées de LyOsun depuis son arrivée à Londres jusqu’à ses concerts en pleine rue à Montréal avec comme outil de départ la Loop : un instrument servant à enregistrer et superposer des sons donnant ainsi à celui qui l’utilise la casquette d’homme-orchestre. Une casquette qui correspond d’ailleurs parfaitement à Raphael, qui en plus d’avoir écrit et composé l’entièreté des chansons présentes sur l’album, a aussi été producteur de la majorité de ses titres. Un premier single « Faith » sorti en été 2018 permet d’ailleurs au public de se faire une idée des divers thèmes traversés par « The Missing Part » : les voyages, les relations humaines et la spiritualité « je voulais parler de cette thématique et faire passer un message comme quoi la foi peut aussi être quelque chose de positif et surtout très personnel. ». De la « pop folk tribale » qui a de la peine à trouver sa place en terre lémanique: « à Genève c’est très rock et hip hop, c’est pour ça que dans mon style j’ai un peu de peine à trouver des alliés. Les singer-songwriter sont très minoritaires ici ». Une minorité dont LyOsun fait partie et qui nous livre avec The Missing Part un album intimiste et rempli de sensibilité, avec des titres folks mais aussi des sérénades.

Un vernissage au Box en plein cœur de Carouge aura lieu le vendredi 21 septembre pour découvrir ce premier album sous le signe de l’intimisme et du cocooning. Un album qui sera disponible dès le 22 septembre : de la pop folk tribale, rempli de sincérité et de personnalité. Découvrez la voix douce et chaude de LyOsun, et rendez-vous au Box dès 21 heures !

LyOsun : facebook, youtube, instagram, spotify

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *