“ECRIS. LIS. BOIS.“, RENCONTRE AVEC LE COLLECTIF ENCRAGE

Visuel réalisé par ©Cédric Follonier

Trois mots qui sonnent clarté, simplicité et impératif. Vous avez sans doute aperçu leurs affiches fleurir en Ville de Genève, telle une première effloraison. Printemps oblige. Retour sur une rencontre entre Salève imaginaire et café- librairie.

    Tout juste débarqué sur la scène culturelle genevoise, le Collectif Encrage revendique une liberté de création rafraîchissante et décomplexée, à l’image de ses six membres. Salomé Joly, Bastien Hauser, Loïc Freudiger, Cédric Follonier, Léo Tichelli et Loïc Waridel témoignent d’une profonde volonté de réunir et faire se rencontrer des personnes issues d’horizons pluriels. Des Arts vivants aux Arts visuels, en passant par la bande-dessinée, le Droit, les Relations Internationales, les Lettres ou encore la Médecine, chacun-e apporte une vision complémentaire qui participe à la richesse de ce projet culturel.

    Avant la naissance du Collectif en janvier dernier, une première impulsion émane de Salomé Joly et Bastien Hauser. De l’inspiration, ils en ont. Salomé réalise la bande-dessinée Silencieuses, parue en juin 2017, aux cotés de l’illustratrice Sibylline Meynet. Si ce projet est né d’une première recherche sur le harcèlement de rue effectuée dans le cadre de son Travail de Maturité, Salomé observe toutefois que la pérennité limitée de tels travaux semble accentuée par un cadre institutionnel qui ne propose pas d’alternative une fois l’année scolaire écoulée. Quant à Bastien, il écrit et souhaite partager ses créations littéraires tout en confrontant son écriture à un public plus large.

On a constaté qu’on manquait d’espace concret, de support pour créer. C’était aussi un peu frustrant de constater que certains projets finissaient par prendre la  poussière. On voulait leur donner vie en-dehors des murs des écoles.

    L’idée fait son chemin. Ils en parlent à leurs amis qui ressentent également le besoin de s’investir pour proposer une manière différente d’appréhender la culture et les espaces qui lui sont dévolus. Une entité se forme autour d’une vision commune, et ensemble, les six amis donnent naissance au Collectif Encrage. “Ecris. Lis. Bois“, le premier projet d’une série qu’on leur souhaite foisonnante, s’inscrit dans une volonté d’offrir un espace vivant qui encourage la création littéraire, le partage, l’écoute et l’échange.

On voulait offrir un espace pour la création. Rien à voir avec un club de lecture un peu barbant. Si tu veux juste écrire, tu écris. Si tu veux juste lire, tu lis. Si tu veux juste boire, tu bois.

Tout est dit : la formule est simple, limpide, et elle fonctionne. Une fois le concept développé, il convient de trouver un lieu ; s’ils rêvent du Salève et d’autres endroits insolites, ils cherchent, pour commencer, un espace central à l’atmosphère intimiste et propice à la lecture : quoi de mieux qu’un café-librairie ? Ils  frappent alors à la porte de Livresse qui leur réserve un accueil chaleureux et bienveillant ; une confiance qui mérite d’être soulignée, alors que le Collectif, à ses débuts, ne peut témoigner d’aucune expérience préalable. Malgré leur air rêveur, on est rapidement saisi par leur motivation, ainsi que leur proposition que l’on sent minutieuse et finement pensée. En filigrane, le Collectif revendique une démocratisation de la culture, culture qu’il souhaite voir s’émanciper des écoles d’art et de certains réseaux qui demeurent inaccessibles.

    Leur premier événement s’est tenu le 17 avril dernier, et a séduit un public venu nombreux. Les lectures se sont succédées face à une audience désireuse de découvrir des textes dans un cadre respectueux et attentif. Une preuve que “sérieux“, “qualité“ et “ convivialité“ s’allient à merveille. Par ailleurs, le Collectif souhaite garder des traces de ces moments hors du temps en constituant des archives à partir des textes lus. Si l’envie de développer une édition papier ou en ligne est exprimée à demi-mot, les six membres prennent leur temps et souhaitent y aller progressivement. 

    En attendant, on les retrouve à Livresse le mardi 15 mai à 18:30 pour une seconde édition qui s’annonce surprenante. Et si vous souhaitez lire un texte dont vous êtes l’auteur (ou non), pas de panique : les inscriptions se tiennent directement sur place peu avant le début de l’événement. 

 

Retrouvez le Collectif Encrage :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *