Festival Face Z : la scène émergente au Vélodrome

Du 1er au 5 décembre, Face Q, la seizième édition du Festival Face Z revient pour une série de concerts dans des lieux mythiques de la culture alternative genevoise. Pas de têtes d’affiche mais une programmation tournée vers la découverte d’artistes émergent·e·x·s de tous les horizons musicaux. Présentation du festival et sélection des artistes suisses programmé·e·x·s à ne pas manquer.

Dream synths, bedroom pop, chansons étranges, lo-fi pop explosion ou encore post post post, autant de catégories musicales qu’on ne retrouve qu’au festival Face Z. Intrigué·e·x·s ? Foncez à Face Q, la seizième édition du festival, qui vous permettra de refaire vos playlists en découvrant les dernières pépites de la scène alternative.  

Le concept

Le festival Face Z, c’est un festival qui change de nom chaque année. Le ton est donné, les mots d’ordres sont la nouveauté et la découverte. Auto-définie comme “obscure et attirante”, leur programmation se veut résolument émergente et se destine à attirer un public de passionné·e·x·s à l’affut des dernières perles rares. Depuis la première édition, Face B en 2006 tournée à l’époque vers le néo-folk, l’organisation, menée par Vincent Bertholet, s’est ouverte à tous styles musicaux en conservant toutefois son principe de base : “faire découvrir des artistes inconnu·e·x·s et merveilleux·se·x·s et prendre un temps d’avance dans la (souvent très illusoire) course à la nouveauté”.

L’originalité de Face Z, c’est aussi les lieux dans lesquels se déroulent les concerts. Si la plupart des évènements se passent au Vélodrome, l’opening et la soirée de clôture seront hébergées par Cave 12, tandis que Bongo Joe accueillera l’Orchestre de la Bande Originale ainsi qu’un concert itinérant. Autant d’endroits symboliques de la scène musicale genevoise qui confirment l’identité du festival.

La programmation

Aussi internationale qu’éclectique, il est difficile de résumer la programmation de Face Q. Ce qui est sûr, c’est que la scène Suisse, et plus particulièrement Genevoise, y a une part belle. Tour d’horizon de nos coups de cœur à ne pas rater.

J&L Defer

Derrière J&L Defer, on retrouve Anita Rufer et Gabriele De Mario, deux membres de Disco Doom. Avec J&L Defer, ils livrent un projet plus intimiste, s’apparentant à la pop lo-fi. Hypnotiques et vibrantes, leurs compositions seront à écouter le 03.12 au Salon d’Hiver.

Lorraine92

Pour un début de soirée en douceur, on pourra compter sur Lorraine92. Ses mélodies douces et oniriques garantiront un concert intimiste et hors du temps le 04.12 au Salon d’Hiver.

Lucas Churet

Amateur·rice·x·s de textes étranges et de mélodies planantes, il ne faudra pas passer à côté de Lucas Churet le 04.12 au Pneu. L’occasion de découvrir son dernier projet solo Bientôt Enfin, sorti au printemps.

Bound by Endogamy

Shlomo Balexert et Kleio Thomaïdes, qui composent Bound By Endogamy sont issue·s de la scène squat/punk genevoise, et ça s’entend. Chant, batterie, sampler et clavier, tout sera là pour enflammer Le Pneu le 04.12.

Mighty

Deuxième Genevois·x de notre sélection, Mighty est un·x Dj et producteur·x à qui l’on doit un set de folie pour Antigel 2021. Qualifié d’afro-futuriste, son style sera une parfaite occasion de danser au Salon de Nuit le 04.12.

Plus d’information sur site, Instagram et Facebook du festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.