La BIG, parée au lancement

Visuel Ismaël Abdallah

Deux ans après, notre esprit est encore marqué par la chaleur écrasante d’un mois de juin caniculaire, c’était à cette même période – en 2017 – que la Biennale des arts indépendants prenait ses quartiers sur la plaine de Plainpalais. Dans quelques jours, elle fera son grand retour dans un nouveau lieu et sous une nouvelle forme. C’est au bout de la vrombissante rue de Lyon (au numéro 110) que la BIG établira ses quartiers. En plein milieu du chantier Quartet, entre les fers à béton et les containers, l’utopie artistique prendra vie trois jours durant. À cette occasion, Rémi Dufay un des coordinateurs de la nouvelle équipe nous présente cette troisième édition.

BIG devient BIG, l’acronyme reste mais le « i » prend de la hauteur et devient interstellaire, le lien entre l’univers cosmique et artistique est tout trouvé. Pour cette troisième édition, les projets proposés s’articuleront autour de deux grandes questions à mettre en perspective avec celles qui préoccupent la recherche spatiale : comment cohabiter dans un espace où les ressources sont limitées ? Comment travailler ensemble malgré les différences d’échelle et d’ambitions ?

Un évènement pluridisciplinaire

Pour répondre à ces vastes questions, l’équipe de coordination a lancé des appels à projets et s’est attelée à la sélection de 70 collectifs et associations répartis en 3 pôles de création : L’Antenne, les Capsules et Autonomie.

L’Antenne accueillera des Radio locales comme Radio Vostok, Radio cosmique et son émission féministe Crépidules. Ce pôle média sera aussi dédié à la création de la BIG Gazette par l’association Alaazic, l’occasion de diffuser et procéder à un archivage des créations en direct.

En partenariat avec le Laboratoire d’Architecture, les Capsules – des containers aménagés – deviendront des espaces individuels de création. Et enfin, tel le rover curiosity sur Mars, les satellites Autonomie avec l’aide de la boîte à outils La Manivelle, graviteront autour des capsules et mettront en orbite un camping et un bateau transformé en fusée.

Quelques performances à retenir

En partenariat avec le chef d’orchestre Rodolphe Loubatière et les habitant.e.s. du quartier des Charmilles, une fanfare partira de la plaine de Plainpalais et se dirigera en musique vers la base spatiale de la BIG afin de lier l’ancien et le nouveau lieu.

Autre évènement d’envergure, le BIG BANG, une installation hors-normes de sound system des collectifs de rave genevoise. Le résultat sera bruyant, forcément.

Horaires :
Vendredi 28 juin : 17h-Minuit
Samedi 29 juin : 10h-Minuit
Dimanche 30 juin : 10h-22h

Retrouvez toutes les informations relative à la BIG sur le site internet ici et sur facebook et instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.