Gravitation, le label made in Genève qui fait tourner la tête !

La Gravière, Gravitation… ces noms sont loin d’être inconnus des clubbers genevois. Et pourtant, depuis quelques mois, une nouveauté est apparue sur le devant de la scène locale. Le Label Gravitation a été lancé par les membres fondateurs de La Gravière. EPIC a rencontré Yan (a.k.a Yànkov) et Olivier Kolly pour en parler.

Le 17 février dernier, La Gravière invitait le DJ anglais Inland pour marquer la fraîche sortie du premier EP du nouveau label Gravitation. Cette soirée s’annonçait comme la première release party d’une longue série, consacrées à la promotion du label créé à la suite de l’ancien collectif Gravitation. Ce samedi, le club décide de remettre le couvert avec une nouvelle release, en invitant le guest international ayant proposé un remix pour le dernier EP du label. Au programme, Setaoc Mass sera alors à l’honneur, épaulé par Damian Deroma et Nemelka, aussi présents sur l’EP, pour une nuit riche en techno et en partage ! Cette soirée sera l’occasion de découvrir en exclusivité les nouvelles tracks produites par le label genevois, avant que ces dernières s’exportent à l’étranger pour être jouées dans les clubs des quatre coins du monde.

Gravitation au début c’est avant tout des soirées, lorsque les deux salles du lieux commencent à être investies. « Je trouvais ça intéressant, le nom Gravitation, c’est en fait passer d’une salle à l’autre, en étant pris dans une sorte de centrifugeuse qu’est La Gravière », nous explique Yan. Au cours du temps, Gravitation se transforme presque automatiquement en collectif, réunissant toujours les mêmes DJ, devenant alors résidents au club. Pour certains d’entre eux, cette aventure concrétise leur ancienneté dans l’association ainsi que leur participation à la création et à l’élaboration de La Gravière que nous connaissons (ndlr. 2012). « En tant que programmateur, j’avais envie de diffuser une identité et un son propre au club de La Gravière, rassemblant des affinités autour de la techno et de la house », nous explique Yan. Le collectif Gravitation prend alors forme et œuvre pendant plusieurs années à rassembler les amateurs de musique électronique, mais pas que puisque proposant aussi des styles tels que la disco, funk, rock… Gravitation, c’est le regroupement et la diffusion de tout ce que l’on peut écouter à La Gravière, dans toute sa diversité.

Mais comment passe-t-on de collectif à label ? En effet, c’est depuis seulement début 2018 que la collaboration des DJ résidents prend une tournure inédite. « La question du label est venue pour concrétiser ce travail collectif » nous dit Yan, « lorsqu’il y a une résidence de plusieurs DJ, cela a du sens de mettre en commun et de rendre ce travail public, de l’ouvrir aussi à l’extérieur. À la base je voulais organiser des workshops pour mettre les connaissances de chaque DJ en commun en permettant a chacun de se nourrir de l’expérience des autres pour non seulement travailler en commun mais aussi proposer un son véritablement unique, produit exclusivement par l’univers Gravitation. » Comme aboutissement, la volonté d’exporter le travail de Gravitation à l’international est née, dans l’idée de présenter ce qui se fait autant au niveau du club de La Gravière qu’en terme de production de chaque DJ résident.

Pour la gestion du label, Yan et Olivier confient faire avec les moyens du bord. Outre la gestion physique des supports, le travail de promotion qui reste à faire est énorme. « C’est auto-financé, on fait ce que l’on peut, et petit à petit, en espérant que tout prenne forme, nous explique Olivier, « Yan a fait beaucoup depuis le début. On a aussi essayé de se réunir pour que chacun mette sa pierre a l’édifice mais c’est globalement lui qui gère. Un label ça prend du temps. La force que l’on a c’est le club de la Gravière, son image qui donne un poids au label, » C’est aussi La Gravière et les soirées qui y sont organisées qui génèrent des rencontres et des collaborations à la source des EP produits par le label.

Les disques Gravitation sont dès lors disponibles à l’achat en ligne, et le premier EP est disponible à l’écoute sur SoundCloud ici !

Ne manquez pas la release party qui aura lieu ce 30 juin à La Gravière. Lien de l’event ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *