Melting pot culturel avec PAW!

Découvrir des artistes et producteurs locaux, ça vous tente ? C’est le projet de PAW! qui s’est dévoilé il y a quelques mois. Entretien avec Damien et Clément, à la tête du projet.

Regrouper des flyers au sein d’une même pochette, faire découvrir des acteurs culturels ou gastronomiques aux genevois et genevoises, c’est le concept de Paw ! « On veut que les gens embarquent la pochette, qu’ils rentrent chez eux et qu’ils prennent le temps de découvrir les endroits sélectionnés », explique Clément, « souvent quand on est dans un bar ou dans un resto y a trop de flyers mis à disposition et on s’y perd. Cette « Pawchette » invite à découvrir une sélection relativement restreinte de lieux culturels ou de loisir. » Gratuites, ces pochettes rendent le matraquage publicitaire plus ludique et plus qualitatif.

Un melting pot culturel

Des expos, du théâtre, des soirées, des concerts mais aussi de l’art print sont mis en avant dans ces pawchettes. Un véritable melting pot qui change tous les mois. Certaines d’entre elles cachent même des entrées pour les différents évènements, comme ce fut le cas du festival Antigel. « On aimerait que les gens de notre génération se sentent concernés par les événements mis en avant dans nos pochettes.» explique Clément.

Entre cinq et dix acteurs culturels sont sélectionnés chaque mois, des partenaires qui visent essentiellement les 20-30 ans genevois, intéressés par la culture et qui aiment sortir: « Ce qui est pratique c’est qu’on est aussi dans la cible de nos Pawchettes, on a par exemple La Gravière comme partenaire parce que c’est un lieu où on sort souvent. C’est aussi une question d’affinité personnelle. » raconte Damien.

Un retour en 2018

Après une première tentative en 2016, PAW ! a repris vie fin 2018 avec un nouveau duo très actif dans le milieu culturel genevois. En plus de Paw!, Clément travaillait pour le festival OBDL et développe d’autres projets en parallèle tandis que Damien fait partie du collectif Ballad et de l’organisation de l’Ajafest.

Un art print est aussi présent dans chaque pochette. Des artistes comme Bûche le créateur de Franky Snow mais aussi Astus, Alizzotop et Kevin Mason ont déjà customisés les Pawchettes. Des artistes locaux qui se prêtent volontiers au jeu et qui personnalisent à leur guise la pochette.

Des Afterwork sont aussi organisés tous les deux mois. Deux éditions, au Café Voisin ou au Café des Volontaires, ont déjà eu lieu afin de mettre encore un lieu en avant, mais aussi rassembler les gens et leur parler plus en profondeur du projet. « On cherche encore à se faire connaître, mais on a pour l’instant eu que des retours positifs, que ce soit des gens ou de nos partenaires. » raconte Damien.

Mille pochettes par mois sont disposées un peu partout à Genève, elles sont distribuées pendant tous le mois dans plus de 50 lieux différents. Alors gardez les yeux ouverts et restez à l’affût des prochaines Pawchettes, qui réservent encore de nombreuses surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.