Ode aux corps au Théâtre de l’Usine !

©edenleviam_19

Un Corps à Soi! Le Théâtre de l’Usine vous offre le temps fort de sa saison avec la célébration, l’exploration, et la réflexion sur le corps.

Découvrez cette série d’évènements au sein de l’Usine jusqu’au 19 mai !

Performance, danse, documentaire, fête. « La beauté est une construction sociale et la mocheté un mirage, nous sommes toutes et tous splendides. »

Un corps à soi, c’est la nouvelle thématique du Théâtre du l’Usine. Six jours riche en évènements s’accordant à l’unisson sur le corps, « mais aussi les rides, la cellulite et les poils ». Des questionnements actuels, à l’aube de la Grève des Femmes ou à l’ère de l’acception de soi, qui sont cruciales aussi dans le monde de la culture.

Quoi de mieux que de célébrer l’appréciation du corps de manière artistique ? Un pari qui fonctionne, pour sûr, avec une série de spectacles qui s’enchaînent et n’hésitent pas à nous titiller, nous provoquer. Au final, qu’est-ce que la beauté ? Chaque corps n’a-t-il pas son attribut, sa caractéristique particulière ? Comment le corps s’exprime-t-il dans une société à l’effigie des filtres sur les réseaux sociaux ou le culte du corps pulpeux. Voici le programme des évènements présentés autour de cette thématique spéciale et printanière ! 

AGATHE RABOUD, A QUI EST CE CUL ? (PERFORMANCE)

Il s’agit du premier spectacle présenté au Théâtre de l’Usine, signé Agathe Hazard Raboud, qui invite des petits groupes de spectateurs dans une salle sombre et intimiste à̀ un rituel doux et convivial. L’espace est limité, les spectateurs sont assis sur des coussins au sol, ce qui permet à l’artiste de se mettre à nu plus facilement. « L’acte proprement performatif de sa démarche réside dans le désir de faire la paix avec elle-même à chaque représentation ». Tout est dit !

MICHELLE MOURA, BLINK (DANSE) 

Michelle Moura – Marco Flavio

C’est une première suisse ! Michelle Moura et Clara Saito présentent Blink. Il s’agit d’un spectacle de danse, expérimental mais profondément vecteur d’émotions à travers le clignement des yeux… Cela suscite la curiosité !

TAMARA ALEGRE, FIEBRE (DANSE) 

« La performance de Tamara Alegre expérimente différentes manières d’être, de bouger et d’entrer en relation avec cette matière visqueuse et collante connu sons le nom de slime. » Sur cette description énigmatique, les amateurs pourront se faire entraîner dans la danse du corps !

CASSANDRA, SÉANCES FUTUROLOGIQUES AVEC ANNINA MACHAZ 

Genève invite Zürich, avec Annina Machaz, actrice et performeuse. Au programme et exclusivement pour le Théâtre de l’Usine, « des séances de futurologie » seront proposées aux spectateurs, un à la fois. « Tout est possible pendant ces discussions privées entre deux verres ». Entrée libre.

TOUCHING MYSELF AVEC GIULIA ESSYAD (WORKSHOP) 

Apprendre à toucher son corps, quel exercice délicat. Il s’agira pourtant de le faire à travers un workshop proposé au TU. « Prendre son corps dans ses mains, se caresser le ventre, appuyer le pli et l’arrondi du bourrelet. Se sculpter ailleurs qu’au fitness. Se regarder avec un peu plus d’amour. » C’est ce que Giulia Essyad se lancera comme pari lors d’une après-midi, en proposant de la céramique ! 

UN CORPS À SOI AU SPOUTNIK ! 

Cap sur le cinéma pour arpenter les dimensions du corps et son questionnement. Sisterhood (48’) et When we are Together we can be Everywhere (68’). Le Spoutnik propose un diptyque de films de Marit Östberg « qui fait partie de la scène pornographique féministe et queer ». Sans taboo, et sans censure…

Et aussi: UN CORPS À SOI AU ZOO

Pour festoyer tout au long de la nuit et rendre hommage à nos corps, sous fond de trap-tropical-grooves et bien plus encore. On y découvrira une brochette d’artistes djettes et dj des plus savoureuse !

www.theatredelusine.ch, du 14 au 19 mai

*Toutes les citations sont de Roberta Alberico !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.