Comfy’nement #3 Judski

Judski

Cette période de confinement s’annonce comme l’opportunité de défricher toujours plus de talents locaux. Pour ce faire, EPIC-Magazine te propose pour la troisième semaine de (re)découvrir un.e artiste de notre chère région romande ! Une œuvre carte blanche, sur la thématique du confinement.

Nouvelle semaine de confinement, nouvelles idées. La carte blanche sur le thème de ce que lui inspire le confinement a été donnée à Anouck Sessa, a.k.a Judski. L’artiste âgée de 27 ans porte plusieurs casquettes, entre son studio de tatouage basé à Lausanne, ses compétences de graphiste, qu’elle propose en freelance, et sa collaboration avec sa soeur, KMET+TÜT. On peut voir l’étendue de ce qu’elle propose sur son site internet. Judski fait partie des artistes romandes qui agrémentent leur confinement avec leur créativité. Elle a pris part à aux « apéros imaginaires » qui regroupent une belle brochette d’illustratrices de la région !

Le projet qu’elle a réalisé pour EPIC propose une vision colorée mais abstraite de ce que le confinement peut nous apporter à tout un chacun. En voici son interprétation :

Je pense avoir rarement eu une période où la productivité n’était pas une priorité. Je me rends compte que ce confinement m’apporte un nouvel élan de d’inspiration, je me sens donc chanceuse de cette situation de « vacances imposées ». Je suis aussi entourée de personnes créatives qui me motivent à explorer de nouvelles techniques. Pas de pression de réussite, on a le temps de toute manière. Le temps de faire le bilan, de réfléchir et de créer pour le plaisir et pour ça, je suis reconnaissante.

Tags sur cette publication
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.