Gatsby, une pièce magnifique ?

© Patou Uhlmann

Depuis le 9 novembre, le personnage mythique de Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le Magnifique, prend vie au Théâtre du Loup. C’est la compagnie du Rhinocéros qui se charge de la représentation. Alors, pari réussi ? Trois rédacteurs.trices d’EPIC s’y sont rendus et vous donnent leurs avis.

L’avis de Julie

« C’est ainsi que nous nous débattons, comme des barques à contre courant, sans cesse repoussées vers le passé. » ; c’est sur cette citation de Nick Carraway que se termine la pièce Gatsby le Magnifique, à voir jusqu’au 25 novembre dans l’espace feutré du Théâtre du Loup. On connait toutes et tous l’histoire d’amour tragique entre Daisy et Gatsby soit en ayant lu le livre, soit en ayant vu l’un des films, voir une adaptation au théâtre était une première pour moi.

Autant casser le suspens tout de suite : cette pièce est à voir absolument. Le rythme, le jeu des acteurs, le travail de mise en scène font de cette pièce une réussite. L’adaptation de la compagnie du Rhinocèros arrive à transmettre avec une scénographie épurée les grands enjeux de cette œuvre culte : l’argent, la prohibition, les luttes de classes et l’amour, destructeur et fantasmé. A noter aussi l’importance des lumières et des diverses projections, qui arrivent à immerger totalement le spectateur dans l’univers grandiloquent de celui dont on ne sait presque rien, et qui est pourtant au centre de la pièce.

Les acteurs et l’incarnation des rôles est aussi à souligner. Il n’était pourtant pas aisé de passer après Di Caprio ou Mia Farrow: C’est pourtant avec dynamisme que les acteurs nous tiennent en haleine jusqu’à la scène finale et nous imprègnent dans les années folles. Pari plus que réussi pour cette pièce qui a tout de même un bémol : la durée, bien trop courte !

L’avis de Nolan

Si l’adaptation d’un roman à la scène demeure un exercice risqué, il est indéniable que la compagnie du Rhinocéros, qui propose l’adaptation théâtrale du célèbrissime roman de Francis Scott Fitzgerald, a réussi son pari. Mieux encore, cette pièce parvient à nous faire oublier les adaptations au cinéma de ce récit qui a marqué la littérature du XXe siècle.

Ce spectacle vaut tant pour ses comédiens, dont la qualité de l’interprétation est à souligner, que pour sa mise en scène très travaillée : les personnages évoluent sur scène sans artifice, leurs interprètes parvenant à révéler avec justesse et vérité les angoisses qui les habitent et les drames qui les frappent. La scénographie, bien que minimaliste, traduit quant à elle à la perfection les années folles, marquées par l’opulence et la démesure. L’ambiance des années 20 est aussi reconstituée à l’aide d’une musique épatante et de quelques très belles scènes de danse. On retiendra également les passages parfaitement maîtrisés d’une atmosphère jazzy et colorée à un univers sombre et dur, grâce à un habile jeu de lumières et d’ombres, en référence à la personnalité claire-obscure des protagonistes.

La metteuse en scène Zoé Reverdin et sa troupe présentent un hommage de qualité à l’inoubliable chef-d’oeuvre de Fitzgerald, parvenant à transcire sur scène les luttes intérieures de personnages torturés et la vérité d’une époque si haute en couleur et tragique à la fois. À découvrir d’urgence.

 

L’avis de Meryl

Une adaptation à la fois contemporaine et rétro, avec un petit must pour les habits de seconde main. Direction la côte est des États-Unis, il y a maintenant 100 ans ! Et pourtant, on dirait que c’était hier. La pièce de Gatsby sait allier les codes actuels, et ce goût pour le passé, en s’adressant à un public intergénérationnel.

Avant d’être une simple pièce de théâtre, l’adaptation de Gatsby le Magnifique est avant tout un gros spectacle, une fête. Musique, danse, scénographie on fleek ! Sans négliger pour autant l’attachement aux mots et à la beauté des citations du roman original. La diction excellente des acteurs et leur charisme communicatif nous transportent dans l’une des œuvres les plus marquantes du XXème siècle.

La Compagnie du Rhinocéros a su prendre entièrement possession du Théâtre du Loup, comme à la maison. Incroyable occupation scénique, les rôles sont incarnés, les décors minimalistes mais si efficaces ! On est dès les premières secondes plongé dans l’univers 20’s de Gatsby, et on n’en décroche pas une seule seconde, c’est fort. Cette version apporte une plus value aux versions déjà proposées, tout en mélangeant le poignant de l’oeuvre littéraire et l’entertainment des adaptations cinématographiques. Le spectacle a filé à toute vitesse, j’y retourne volontiers et je dis bravo !

Alors, convaincus ? Ne manquez pas les dernières représentations de Gatsby le Magnifique au Théâtre du Loup. C’est jusqu’au 25 novembre, et c’est à petit prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *