Los Orioles, quand les Suisses nous transportent en Amérique du Sud !

@diane deschenaux

Le 2 août prochain, La Reliure organise une soirée sous le thème de la musique latine ! Au programme, La Redada, un groupe mexicain plus prêt que jamais à enflammer la scène du Rez, à l’Usine. Pour les accompagner, ce ne sera autre que Los Orioles, venus de Bienne, et pourtant, ont les croirait venus tout droit du Pérou !

Los Orioles, appellation venant de la baseball team de Baltimore, est composé de sept jeunes hommes, tous originaires de Suisse. Tout part d’une première écoute, celle d’un album de chicha péruvienne. Ce style de musique traditionnelle présente des guitares électriques, cependant sans l’aspect rythmique de la batterie. Le groupe se sert alors de ses influences par la musique latine pour créer quelque chose de novateur, à partir de cette attirance pour l’aspect rythmique des musiques du monde. Ainsi, Los Orioles n’est pas qu’un hommage à la chicha péruvienne, mais prend vite son souffle dans des styles tels que le surf rock, le funk, l’afro-beat, et le chant yeye. En effet, l’ajout de la batterie apporte un aspect afro-beat au groupe. Dans son esthétique 60’s-70’s, les paroles sont en français et le plus souvent très engagée, offrant un parallèle large aussi bien avec Françoise Hardy que Noir Désir.

À la différence du premier album du groupe, Zumbia Shit, sorti en  2014, qui contenait surtout des reprises, le deuxième album du groupe a été composé plus posément. Disponible depuis juin 2018, Zumbia Yéyé est bien plus qu’une continuité du travail du groupe, car il n’est plus dans l’esthétique garage, mais cette fois a été enregistré en studio. Des morceaux originaux qui sont inspirés de yéyé, mais aussi de musique traditionnelle brésilienne, de funk des années soixante, et encore et toujours, de chicha traditionnelle ! Après avoir beaucoup joué en live ces dernières années, entre Bienne et Genève, Los Orioles a décidé de sortir son album sous deux labels. Le premier, c’est Rock This Town, la référence genevoise en termes de musique rock et de ses dérivés. Le deuxième, c’est le label du chanteur, Sacred Hood.

Le 2 août, Los Orioles revient donc à Genève pour présenter son nouvel album. Le groupe sera accompagné de La Redada pour lequel ils ont fait un split, ce dernier sortant bientôt à l’issue du concert. Ne manquez pas ce show qui vous fera voyager, et qui est intéressant d’un point de vue des mélanges des styles musicaux ainsi que des cultures traditionnelles latines et occidentales !

Los Orioles sera donc à l’Usine ce 2 août, lien de l’event ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *