Vol plané musical avec Kung-Fu

Ils se produiront à la Fête de musique de Nyon le 23 juin et à Bienne le 28, Kung-fu est en interview aujourd’hui. Le groupe genevois composé de Ben, Raph, Adrien, Nico et Simon vient d’enregistrer en studio trois nouveaux sons et s’apprête à les interpréter en première live ce weekend.

Après plus de deux ans de musique indé/expérimentale, Kung-fu vient de passer quelques jours en studio pour enregistrer trois morceaux issus de son répertoire. « Helo Motto », « Milanese Sauce-age » et « Eleony » sont donc les trois compositions retenues par le groupe pour figurer sur cet album de démos. Des guitares et un synthé tout doux, une batterie légère et une basse discrète mais efficace pour des mélodies planantes, on vous laisse plutôt juger par vous-même :

Jusqu’à maintenant, le groupe avait déjà enregistré quelques morceaux, mais seulement de manière amateure, directement dans le local de répétition. « On faisait plus dans l’expérimental à l’arrache », indique le batteur Adrien. Mais pourquoi avoir choisi d’enregistrer uniquement trois morceaux ? Pour des questions d’argent entre autres, mais aussi par manque de temps pour se retrouver et répéter tous ensemble. « On ne voulait pas débuter en studio directement avec un album, mais plutôt voir ce que donnai quelques-unes de nos compositions », explique Ben, un des deux guitaristes. Cette expérience studio, première dans le genre pour certains membres de Kung-fu, s’est déroulée à l’Institut SAE sous la supervision de Henry Sims. Concernant la sélection des compositions pour l’enregistrement, le choix s’est fait naturellement : « ce sont les trois qui sont le plus susceptibles de plaire et ceux qui résument au mieux l’atmosphère de ce qu’on fait ; bref, les plus évidents », déclarent les cinq musiciens.

Au sein du groupe, ce sont d’habitude les deux guitaristes et membres fondateurs Ben et Raph qui composent les morceaux. « On commence à deux, avec les guitares en premier, et ensuite on travaille la structure ensemble à cinq », raconte Ben, « on s’inspire de Coldplay, John Mayer ou Coldplay » (rire). Si le style de Kung-fu reste le même depuis ses débuts, les compositions ont quant à elles évolué. On retrouve notamment plus de chant sur les derniers morceaux ainsi qu’une présence plus prononcée du clavier et de la basse. Ces évolutions reflètent en outre les divers mouvements de musicien.ne.s au sein du groupe : « on a toujours joué avec des potes, mais en deux ans la composition du groupe a pas mal tourné », souligne Ben. Pour des raisons pratiques d’une part, mais aussi parce que les cinq musiciens sont actifs dans d’autres projets comme Kramer vs. NewmanMarigold Behavior et Just for Love.

Pour revenir à Kung-fu, ces nouveaux titres sont surtout une occasion de se faire un peu mieux connaître : « jusqu’à maintenant, on n’avait rien à proposer au public à la fin des concerts, maintenant on a au moins Soundcloud et Bandcamp », explique Raph, l’autre guitariste du groupe. Ce sera aussi un moyen de démarcher auprès des lieux de concert, car après une pause estivale, les cinq musiciens comptent bien reprendre du service et trouver de nouvelles dates dès septembre 2018.

Soundcloud : https://soundcloud.com/kungfuofficial

Bandcamp : https://kungfuband.bandcamp.com/album/maquequette-3-love-demos

Kung-fu est composé de : Benjamin Terrier (guitare lead) | Raphael Chao (guitare et chant) |

Adrien Hess (batterie) | Nico Menoud (synthé) | Simon Salazar (basse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *