Soutien à l’Usine – Kalvingrad

Crédits: Noémie

« En tant que spectateur, je dirais que le gros point fort de Kalvingrad c’est sa capacité à accueillir des artistes d’envergure internationale, à des prix très attractifs, accessibles à tous. Proposer de grands artistes entre 10.- et 30.- maximum c’est vraiment une des qualités de cette salle.

Ensuite, ils favorisent tout le temps les groupes locaux en faisant des premières parties. Récemment, Rootwords a pu jouer en première partie de Johnny Osbourne, pour les Skatalites, Green System faisait la première partie.

En tant que membre d’un groupe local, c’est une chance inouïe de pouvoir jouer là-bas, parce que la technique est au point, et qu’il y a toujours du monde. L’équipe qui gère le lieu est toujours prête à faire confiance aux promoteurs locaux et à confier des soirées à des gens qui se donnent la peine de faire vivre la culture à Genève.

Cette salle possède beaucoup de qualités. Elle se situe au centre-ville, le public la connait donc les gens viennent, les prix sont bas et la salle est grande. Du coup, si Kalvingrad disparaissait on perdrait la meilleure salle pour faire de la culture alternative ! » – Mathias, 22 ans

« Kalvingrad fait partie d’une des multiples associations de l’entité qu’est l’Usine de Genève. Elle partage la salle du rez de cette institution culturelle alternative et autogérée avec le PTR. Descendante du Kab, l’association née en 2012 assure une programmation variée à but non lucratif, donc à des prix plus qu’abordables.

Grâce à toute l’équipe et son travail, j’ai eu la chance d’assister à un grand nombre de concerts qui m’ont énormément influencés et inspirés dans mes propres efforts artistiques afin de pouvoir apporter une vie au fruit du travail de mes projets musicaux sur scène.

Faire vivre une scène musicale c’est aussi la nourrir d’aspiration, l’exposer aux groupes qui tournent à travers le monde et qui sans des associations comme Kalvingrad, ne finiront jamais devant nos yeux et ancrées dans nos oreilles. Une association qui fait vivre sa scène musicale en l’invitant à faire partie de la vie culturelle de notre ville.

Kalvingrad permet également aux groupes locaux de jouer avec des têtes d’affiches, sans avoir l’impression de se faire exploiter comme peuvent le témoigner de nombreux petits groupes pas loin de chez nous.

Kalvingrad organise de même des vernissages d’album, où nous avons eu la chance avec mon groupe Promethee de vernir notre album un jeudi soir devant une Usine complète avec d’autres groupes genevois à nos cotés. Sans le travail de Kalvingrad et toutes ces autres associations qui luttent pour une culture alternative, tout ce que j’ai pu vivre jusqu’à maintenant n’aurait jamais eu lieu. Sans Kalvingrad je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui ». – Joshua, 25 ans, membre de Promethee et Le Grand Mal

      spoutnik       makhno-001       theatreusine       zoo-001

Tags sur cette publication
,

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.