Le Motel Campo c’est… Neuf bonnes raisons de l’aimer

Ce samedi 26 octobre, l’emblématique Motel Campo de la Route des Jeunes fête ses 9 ans d’existence. L’occasion de revenir sur ses particularités, ses joies, ses folies et surtout son goût démesuré pour la musique. La rédaction vous livre les 9 secrets qui définissent le mieux cette institution pour la redécouvrir comme à la première fois…

– Le Motel Campo, c’est 2 mainroom techno, 1 floor house, une kissroom trap, un chill-out goa-psy, une salle d’exposition, un rooftop bar à champagne, un Beer Garden, un cinéma 4K, un labyrinthe, 2 buvettes à cocktail rose, un jacuzzi EBM mixte et plus récemment une darkroom en duplex climatisée décapotable . 

Parlons musique, parlons bien. Pour apprécier la sono précise et l’acoustique imparable du Motel Campo, il n’est pas obligé de choisir son camp. Le staff a fait les choses en grand en répartissant les styles dans plusieures salles: d’abord, techno puissante de chez Ostgut Ton, label du mythique club berlinois Berghain pour les salles principales. Sinon, la Kiss Room accueille des collectifs suisses de trap, hip-hop ou house, une excellente occasion pour découvrir de petites pépites inflammables. En été, le Garden en mode rave est dédié à la disco, la cumbia, le funk et la soul. Viens shaker ton booty, il y en a toujours pour tous les goûts. 

– Le Motel Campo, souvent c’est cool, parfois c’est k-hole 

La première fois qu’on foule le sol du Motel Campo c’est la nuit, ça brille, ça tourne, on rencontre des gens qu’on n’avait jamais vus et qu’on ne reverra peut-être plus jamais comme ça. On n’en dira pas plus. Et puis, si on a oublié sa veste ou perdu son téléphone, on revient les chercher le lundi ; de jour ce n’est plus le même endroit, le vaisseau spatial s’est envolé, le carrosse est redevenu citrouille, ma mémoire me joue des tours. 

– Le Motel Campo, c’est des toilettes somptueuses

La queue pour accéder aux toilettes peut être longue, mais qu’importe l’expérience est extra, luxe calme et volupté. Un moment de complicité, de solidarité et de rencontres ! Chaque trône est pimpé par un artiste peintre de renom au style unique rendant ce passage sexy et divertissant. Les plus patients verront peut-être passer un sanglier et les plus attentifs une babouche Louis Vuitton. 

– Le Motel Campo, c’est du gazon dans le Garden 

La saison estivale rime bien avec garden party. Malgré la climatisation, il fait chaud au Motel, mais le staff a trouvé judicieux d’aménager un jardin et de planter quelques arbres sur le coté du bâtiment. On peut y danser jusqu’à pas d’heure, déguster des cocktails signature et de la bière artisanale. EPIC avait choisi d’y organiser la fête anniversaire de ses 5 ans, c’était Aloko qui avait ambiancé les tapeurs du pied et les sapeurs pompiers. Ne ratez pas le resplendissant rooftop qui surplombe le domaine, un endroit exquis ou les plus exigeants viennent boire du champagne hors de prix dans des coupes en cristal que l’on peut ensuite manger.

 – Le Motel Campo, c’est à coté du Mac Donald

L’arrêt de tram P+R étoile voit trois types d’oiseaux de nuit: les pro-Village du soir, les pro-Bypass et les pro-Motel. Trois établissement, trois ambiances bien marquées faisant de la Route des Jeunes un haut lieu du clubbing en Europe. Le point commun de tous ces lieux de culture nocturne? Tout simplement leur proximité avec une célèbre marque de fast-food américaine devenue un incontournable des after et des rencontres impromptues…

– Le Motel, c’est Tinder

Lieu de rencontre par excellence, le club propose un cadre idyllique pour se draguer et se regarder. Les canapés en velour, la fumée, les miroirs au plafond, le distributeur de chewing-gum sont les détails qui font la différence. Espace de fun et de libertés peut-être, mais ici on danse sans offense, le respect et la politesse sont les règles principales pour se sentir bien ensemble. Le personnel est formé et disponible en cas de soucis, toujours prêt pour prendre soin de vous même si vous avez trop bu.

 – Le Motel, c’est de la Despé à la pression et du Get27 en litron

Le sosie de Brad Pitt avec une stache pour vous servir un Spritz ou un Hugo. Top service, avec le sourire, c’est la classe ! Pourtant, au Motel, on adore aussi la bière pas chère en canette, qui permet aux personnes les plus modestes de ne pas se déshydrater en été quand il fait vraiment trop trop chaud. Et pour les plus fancy, on se désaltère avec un Moscow Mule, bien chargé sur demande ou une Absinthe Gingembre qui brûle et qui pique. 

– Le Motel, c’est top VIP 

Le club a su attirer dans ses filets la crème de la population genevoise… Une telle affluence doit se gérer, ne rentre pas qui veut, la sélection à l’entrée est implacable. Aucune tolérance pour les moonboots, ni pour les chaussures de ski, les bottes de pluie sont parfois refoulées, la sécurité sait se montrer intransigeante ! Du coté des artistes, les meilleures stars sont passées par le Motel le plus stylé de la ville : The Hacker, Platon, Dj Reas, Jayda G, Madonna, Black Madonna, mais aussi Di-Meh. Grâce à sa programmation pointue, son atmosphère unique, son yacht club et la high quality de ses évènements, la fame du Motel Campo séduit depuis neuf ans la jet set romande, worldwide et même au-delà. 

– Le Motel, c’est le Wi-fi dans toutes les chambres 

Le Motel Campo, c’est THE place to stay, situé au bord de l’autoroute, avec des chambres équipées de double-vitrage. On s’y arrête pour faire une pause entre Ibiza et Amsterdam, pour faire boire son cheval ou simplement pour casser la croute. Un multiplexe de standing ou l’on fait des rencontres incongrues et bohèmes qui finissent parfois en aventures top secrètes. On y fait la fête, on y fait l’amour, on y a mal à la tête, mais on y vient rarement qu’une seule fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.