OZADYA invite Jarreau Vandal pour retourner Antigel !

Plus besoin de les présenter, ils sont partout à Genève et même ailleurs, de Zurich à Paris. Ils font danser presque tous les week-end depuis maintenant plus d’un an : les jeunes producteurs ont su s’imposer comme la référence de la nouvelle vague genevoise. Le collectif se démarque par sa détermination et sa productivité énorme. Ozadya c’est plusieurs artistes (dont Pekodjiin, interviewé en septembre dernier travaillant d’arrache-pied, des dizaines de prods, de dates, ainsi que de nombreuses collaborations qui dépassent les frontières. Et ce n’est que le début….

Plus chauds que jamais, 2018 démarre très fort pour Ozadya. Le Motel Campo, c’est le club qui a su soutenir le collectif depuis ses débuts. Le grand programmateur des soirées du festival a décidé de propulser l’ensemble sur le devant de la scène du Grand Central lors de cette 8ème édition d’Antigel. Un tremplin qui s’annonce énorme pour ces DJ’s s’étant vu accordé le droit de choisir l’invité de marque de cette soirée à thème Baile Funk & Trap. L’heureux élu, c’est Jarreau Vandal du prestigieux label Soulection. Un choix non pas hasardeux, car ce label indépendant, c’est lui qui fait rêver les jeunes producteurs de demain. Fondé en 2011, Soulection propose ce que jamais personne avant eux n’avait fait: de la progressive music. Ainsi, le label s’exportera le temps d’une nuit dans le mythique lieu du Grand Central avec l’un de ses talents les plus confirmés. Jouer avec Jarreau Vandal, c’est une chance pour les jeunes DJ’s qui ont vu leur rêve de créer une nouvelle vague genevoise devenir réalité. Mais ce rêve, ils le portent à bout de bras: leur devise, c’est osadia c’est-à-dire, toujours produire plus, toujours plus s’exporter… Le tout avec de l’audace ! La nouvelle vague genevoise, Ozadya l’a créée, et ils en sont fiers.

Ce qu’Ozadya nous promet lors de cette soirée c’est un registre extrêmement éclectique avec une sélection toujours plus aventureuse. Son public jeune, Ozadya l’a déjà conquis, mais il s’agira alors de mettre également d’accord les plus vieux et d’ainsi confirmer sa notoriété à Genève, et d’ainsi pouvoir s’exporter ailleurs, à l’instar de Soulection.

Rendez-vous le 27 janvier à Lancy Pont Rouge, vous pourrez y retrouver le warm up plus que bouillant d’Ozadya.

Lien de l’évènement ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *