Un thriller haletant à l’Alchimic

crédit: Sarah Paredes

Depuis le 10 septembre, le Théâtre Alchimic présente Qu’est-il arrivé à Baby Jane ?, une pièce mise en scène par Silvia Barreiros et adaptée d’un célèbre film du même nom de 1962, lui-même tiré d’un roman d’Henry Farrell. Découverte d’un thriller psychologique d’une heure et demie aussi prenant qu’imprévisible.

Los Angeles. Retirées dans une grande maison austère, deux sœurs, marquées par un lourd passé, vivent dans une atmosphère teintée de rancœur et de haine. Jane, ancienne enfant star connue sous le pseudonyme de Baby Jane, a vu sa carrière sombrer et son nom tomber dans l’oubli lorsque sa jeune sœur Blanche est devenue célèbre à son tour. Toutefois, alors qu’elle possède une aura et une carrière au cinéma dépassant largement celle de son ainée, Blanche est brutalement victime d’un accident qui la contraint à vivre dans un fauteuil roulant. Elle se retrouve alors sous la responsabilité de sa sœur, en proie depuis longtemps à une terrible jalousie qui l’a rendue alcoolique et psychotique. Cette cohabitation, marquée par le ressentiment et la violence, aura comme finalité de révéler un très lourd secret…

Deux comédiennes principales épatantes

Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? se profile incontestablement comme l’une des pépites de cette rentrée théâtrale. La relation malsaine entre ces deux sœurs victimes du star system hollywoodien parvient à saisir un spectateur qui observe, partagé entre impuissance et effroi, une situation initiale déjà chaotique se dégrader au fil des minutes. En effet, ce sont bel et bien deux tragédies personnelles qui se rencontrent et s’entrechoquent dans la confrontation entre Jane et Blanche, dont la haine et la défiance mutuelles sont avant tout alimentées par une terrible impossibilité de communiquer et par le poids trop lourd des fantômes du passé.

Si ce duel à forte tension émotionnelle demeure particulièrement réussi, c’est avant tout grâce à l’interprétation des comédiennes, magistrales dans des rôles qui leur vont comme un gant. Mention spéciale à la performance de haut vol de Clara Brancorsini, qui campe une Jane mémorable. L’expressivité folle de ses yeux et de son visage donne un relief incroyable à cette vieille gloire déchue, nous traduisant à merveille ses tourments intérieurs. Par ailleurs, la comédienne arrive parfaitement à transcrire la perte d’équilibre psychologique du personnage ainsi que son aspect machiavélique mais aussi tragique et mélancolique. Elle parvient même à distiller régulièrement des touches d’humour bienvenues lorsque la tension devient trop forte.

Une mise en scène soignée et réfléchie

Au-delà du jeu d’acteur, c’est également la scénographie qui est à applaudir. Les errances mentales d’une Jane prisonnière de son addiction à l’alcool sont admirablement mises en scène grâce à un astucieux jeu de lumières et de projections, s’appuyant tant sur des flashbacks que sur des hallucinations. En outre, le décor se révèle intelligemment conçu, car l’intérieur de la grande demeure californienne où vivent Jane et Blanche ainsi que son imposant escalier sont parfaitement suggérés malgré un espace scénique réduit qui accentue l’enfermement des personnages. Finalement, il faut souligner la présence efficace et quasi ininterrompue de musique durant le spectacle, liant étroitement la pièce à son origine cinématographique.

Cette version de Qu’est-il arrivé à Baby Jane ?, outre son suspense soutenu, offre une admirable réflexion sur des thèmes variés et universels tels que la gloire, le temps qui passe, la folie, la culpabilité et la jalousie. Cette pièce vaut également pour son évocation de l’industrie du cinéma, fabrique à rêves cruelle et superficielle qui aliène et détruit les individus qui la composent. Cette pièce nerveuse, sombre, rythmée et assurément réussie est à découvrir jusqu’au 29 septembre.

Toutes les infos : Théâtre Alchimic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.