La Globale Locale #2 soutiens ta vie nocturne genevoise

Le Zoo capturé par Lorie Bettiol lors de la première édition

Les lieux culturels genevois se rassemblent pour une seconde édition du festival Globale Locale. Promouvoir les lieux nocturnes et les artistes locaux seront au centre de ce week-end. EPIC vous en dit plus sur ce festival, et l’importance de soutenir les acteurs.trices culturels.elles de la région.

Soutien de la culture club à Genève

Forte de son offre riche et foisonnante, la vie nocturne de Genève s’accroît. Chaque année, de nouveaux clubs, bars ou salles pluridisciplinaires voient le jour, afin d’élargir les horizons, repousser les limites des genres et offrir des concepts originaux et pointus. Le Grand Conseil de la Nuit genevois est l’une des associations qui coordonne et soutient les projets des lieux qui souhaitent dynamiser la vie nocturne. « Nous nous occupons de représenter les clubs en tant qu’entité devant la ville et les cantons. Nous apportons toute sorte d’engagement et de soutien pour ces lieux nocturnes », explique Elisabeth Jaquet, co-présidente de l’association. En effet, ces derniers ne bénéficient pas toujours des ressources financières, administratives et médiatiques dont ils ont besoin.

Dans la même continuité de la première édition de la Globale Locale, ce festival a été lancé suite à une impulsion des clubs membres de l’association, comme le Zoo, le Terreau et la Gravière. Pour la deuxième édition, le festival a agrandi le nombre de lieux participants. Il souhaite fédérer les clubs le temps d’un week-end pour atténuer la concurrence indéniable, tout en préservant l’identité de chacun en leur permettant d’établir leur propre programmation. Le 18 et 19 octobre prochain, la culture club genevoise résonnera à l’unisson !

Soutien des lieux

17 clubs, salles de concerts, bars et cafés seront réunis ce week-end. Proposant une programmation locale et variée, les différents lieux feront vivre à travers des concerts, des DJs sets ou encore des tables rondes (comme à la Fonderie Kugler) cette seconde édition. Les lieux, pour une grande partie répertoriée dans notre cartographie, feront vibrer Genève à travers les quatre coins du canton.

La Globale Locale propose de festoyer dans des lieux inédits ou moins conventionnels. Dj Reas enflammera le kiosque des Bastions à travers ses sonorités électroniques. Le Qafé Guidoline rejoint aussi le festival avec Projet Zougwou Toukou et leur section rythmique. Pour les plus habitués.ées du milieu nocturne genevois pas de panique, le Zoo, La Gravière, Le Terreau ou encore le Motel Campo vous accueilleront avec des propositions locales et éclectiques.

Soutien des artistes locaux

La Globale Locale ne met pas que ses clubs partenaires à l’honneur, mais aussi les dj.ettes, groupes ou chanteur.ses qui font de Genève l’une des régions plus productives au niveau musical. « Les artistes locaux s’occupent souvent des warm up et des closing des guests internationaux, ce qui est dommage », poursuit Elisabeth. La Globale Locale mise sur le local pour redonner la place aux jeunes producteurs.trices qui souhaitent présenter leur travail. Une véritable occasion de découvrir les pépites du moment, mais aussi de demain ! Une ribambelle d’artistes sont passés sous les stylos de la rédaction d’EPIC-Magazine: Mah’Mood et Mirlaqi, Mo’Funka Inc, Ozadya, Aloko, ou plus récemment Anita Kirppis qui a enflammé notre dernière session mix EPIC OPUS. Elle sera à La Gravière pour un mix qui s’annonce déhanché.

Quid de l’avenir du projet de Globale Locale qui offre une visibilité et une reconnaissance de taille pour les acteurs locaux de la vie nocturne à Genève ? « Notre objectif est de pérenniser le festival, chaque année à cette date, tout en permettant à toujours plus d’artistes et de lieux de partager l’identité qui leur correspond ! »

Rendez-vous le 18 et 19 octobre pour la Globale Locale.

Les billets sont en vente en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.